Choix de bois pour un escalier

De nombreux bois se prêtent à la réalisation d’un escalier. Mais pour bien choisir, il est important de prendre en considération les aspects fonctionnels, esthétiques ainsi que budgétaires de votre projet. Selon l’usage prévu, vous devez tourner vers un bois plus ou moins dur. Quant à l’escalier de grenier peu fréquenté, un bois tendre, moins résistant, mais économique fera sûrement l’affaire. En revanche, dans un hall d’entrée, privilégier un bois dur s’avère une excellente alternative. On fait le point.

Critères esthétiques

Outre l’usage prévu, il ne faut pas prendre à la légère l’aspect général de l’escalier que vous imaginez. Si vous souhaitez préserver sa teinte naturelle, de nombreux choix s’offrent à vous, de l’érable blanc au frêne brun beige. Sachez que le bois dur permettra des finitions plus raffinées comme les balustres tournés ou chanfreinés. Tandis que pour des formes simples, en cônes ou moulurées, une dureté moyenne suffira amplement.

Côté entretien, les marches d’escalier subissent un passage fréquent. De ce fait, il faut les couvrir d’une couche inusable. Le vernis polyuréthane ou encore le vitrificateur s’adaptent parfaitement. Aussi, le vernis peut durcir ou faire briller une peinture couvrante.

Quelques exemples d’essences

On peut trouver différents types d’essences pour l’escalier en bois. En première place se trouve le chêne. En effet, le Chêne est le bois le plus prestigieux des régions tempérées. D’une couleur brun clair, il affiche de très beaux veinages. Aussi, il bénéficie d’une dureté très élevée. Celui-ci convient aussi bien aux intérieurs classiques qu’à un traitement contemporain de l’espace. Il apporte une durabilité et une solidité incomparable.

Pour le Frêne, celui-ci fait partie des essences les plus claires du marché. Il s’agit d’un bois dur et dense qui a l’avantage d’être très onctueux au toucher. Outre cela, il est équipé de somptueux veinages permettant de ressortir d’autant plus lors de l’application d’une teinte.

Quant au Hêtre, il a la particularité d’être un des bois de qualité les moins chers du marché. Grâce à une essence plus mouchetée que veinée, le hêtre sait se faire très discret sous l’application d’une teinte. Bois clair, légèrement rosé par l’étuvage.

Concernant le Merbeau, il s’agit d’un bois lourd et dur en brun rouge, possédant de grain grossier et irrégulier. Il figure parmi l’essence dotée de somptueux veinages. S’agissant L’Erable américain, c’est un bois clair avec un veinage un peu plus contrasté qui lui confère toute sa valeur esthétique.

Et enfin, le Zebrano, comme son nom le laisse deviner, est un bois zébré de veines brunes sur un fond clair, un peu proche du jaune. Toute l’authenticité de cette essence tient dans son aspect, qui sera à coup sûr mettre en valeur votre futur projet.